Retour au cours

La posture managériale : définition de la fonction

Chapitre n° 1 / 3
Nous allons aborder, dans ce premier chapitre, 3 points capitaux sur la posture managériale et la définition de la fonction de manager. 

Commençons avec les notions de communication interpersonnelle pour les managers, c'est-à-dire comment je vais exprimer des besoins, comment je vais pratiquer l'écoute active, comprendre ce qu'est l'empathie et la différence entre empathie et compassion, comment un manager va montrer de la considération pour ses équipes, comment un manager va pouvoir valoriser le travail et les compétences de ses équipes, qu'est-ce qu'une posture de co-construction, et enfin qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle avec un focus sur le modèle de BAR-ON. 

Ensuite, dans la 2ème partie de ce chapitre, intitulée « La gestion des conflits et des personnalités difficiles », nous aborderons ensemble un point crucial pour les managers, à savoir la gestion des conflits et des personnalités difficiles. Nous étudierons des outils comme l'analyse transactionnelle, la process communication, la pyramide de MASLOW et le triangle de KARPMAN appelé aussi triangle dramatique. 

Nous conclurons ce chapitre par les qualités attendues d'un manager à savoir montrer l'exemple, comprendre la différence entre manager et leader, quelles sont les attentes liées aux nouvelles générations qui aujourd'hui représentent, pour les managers opérationnels c’est à dire les managers de terrain, de nouveaux défis et exigent de nouvelles grilles de lecture afin de pouvoir encadrer, motiver, challenger ces nouvelles générations qui arrivent sur le monde du travail et qui représentent l’avenir des entreprises. 

Avant d’aller plus loin, il convient de définir ce qu’est la posture managériale. 

Nous pouvons citez les éléments de réponse suivants : être capable de prendre de la hauteur vis-à-vis des événements et vis-à-vis de ses équipes, être capable de comprendre en tant que manager la valeur ajoutée que j'apporte à mes équipes, démontrer une volonté de comprendre les situations et les attentes et de les analyser, plutôt que de vouloir les résoudre soi-même en tant que manager les problématiques, et enfin concernant la posture managériale idéale, celle-ci passe également par la volonté de déléguer… même ce qu'on aime faire le plus, ce qui peut sembler parfois frustrant pour les managers. 

Au cours de ce chapitre et au cours des Travaux Dirigés qui illustrent l'ensemble des vidéos et des notions, vous pourrez parfois avoir la sensation que les sujets abordés sont surtout des sujets de « bon sens » et de logique. C’est vrai : être manager et avoir la bonne posture managériale c'est souvent du bon sens, c'est souvent de la logique et de l'intelligence…

Et pourtant… je vous assure que, au quotidien, j’observe au sein des entreprises où j'interviens en tant que consultante, et surtout en tant que coach, que toutes ces attitudes de bon sens, toutes ces actions qui peuvent sembler évidentes, dans la grande majorité des cas, ne sont pas mises en place. 

Je continue d'entendre tous les jours des managers me dire « non mais, pas de souci mes équipes savent très bien que ma porte est grande ouverte. Mes collaborateurs peuvent venir me voir quand ils le souhaitent, je le leur répète souvent. ». Eh bien non ce n'est pas ça être manager, le manager n'est pas celui qui est dans une posture attentiste et qui va considérer que ce sont aux équipes de venir le solliciter. 

J’entends aussi trop souvent « Oh pas besoin des entretiens annuels, on se parle tous les jours, à la machine à café ou on déjeune ensemble très régulièrement. Pas besoin d'un entretien annuel mes collaborateurs savent très bien ce qu'ils ont à faire et ce que je pense de leur travail. ». Là encore, la posture managériale n'est pas la bonne : les entretiens annuels représentent une attente forte des collaborateurs, et les managers ne peuvent s'y soustraire sous prétexte d'un dialogue qu'ils estiment récurrent, constructif et quotidien… 

Partant pour prendre vos marques avec votre fonction de manager ? Commençons tout de suite avec « La communication interpersonnelle pour manager ».

Plan de formation

La posture managériale : définition de la fonction

Le partage de la fonction RH avec les managers : la clé de la réussite

  • Recruter et participer à la marque employeur
  • Développer les compétences de l’équipe
  • Accueillir, intégrer et fidéliser les collaborateurs

Les rôles du manager moderne

  • La culture d’entreprise expliquée aux managers : les styles de management dans l’entreprise
  • La gestion de projet et les méthodes associées
  • La gestion et l’animation de l’équipe
  • Le manager comme relais d’information verticale et horizontale, et garant des normes et règles en vigueur
En poursuivant votre navigation sur Learning Studio, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus